Se former pour faire évoluer ses pratiques

Régis et Corinne Baudouin sont arboriculteurs à Villebernier. Ils exploitent des vergers de pommes et poires et produisent aussi des haricots verts, des grandes cultures et des semences de chanvre. Ils vendent leurs fruits en direct, notamment sur le site de l'exploitation de novembre à juin, mais aussi sur les marchés de la région. Ils emploient trois salariés permanents et des saisonniers.

Corinne Baudouin a suivi plusieurs formations proposées par la Chambre d'Agriculture ces dernières années. Installée après son mari, elle consacre chaque hiver du temps pour se former, car c'est, selon elle, le seul moyen de se perfectionner. Elle a ainsi choisi des thématiques variées : informatique, marketing pour développer la vente directe… C'est le moyen de développer l'exploitation, d'avoir de nouveaux projets.

L'hiver dernier, le couple a choisi d'approfondir le thème de la gestion de la main d'œuvre. Et cette fois-ci, chacun a voulu suivre une formation. Corinne a choisi la session "Embaucher des saisonniers en toute sérénité" et Régis a participé à la session "Encadrer et motiver ses salariés". Mme Baudouin explique ce que ces formations leur ont apporté.

Comment avez-vous eu connaissance de ces formations ?

Corinne Baudouin (CB) : Chaque année nous sommes informés par un courrier de la Chambre d'Agriculture. Nous avons le catalogue de formation qui nous permet de choisir le thème que nous voulons approfondir. Les deux formations que nous avons suivies l'hiver dernier étaient à Doué-la-Fontaine et Beaufort-en-Vallée, pour nous c'est beaucoup plus pratique que d'aller à Angers.

Pourquoi est-ce important pour vous de suivre une formation chaque année ?

CB : On ne peut pas tout connaître d'avance, il faut se remettre en question, savoir évoluer. Ca nous permet d'avoir des contacts avec d'autres producteurs. Et puis ce sont des moments sympas, on partage avec les membres du groupe, c'est bon pour s'ouvrir sur ce qui se passe autour de nous.

Que vous a apporté la formation sur l'embauche des saisonniers ?

CB : Chaque année, c'est compliqué de gérer l'embauche des saisonniers et c'est pourtant impératif pour nos productions. Cette formation m'a permis de retenir l'essentiel pour être dans les clous, par exemple pour bien rédiger les contrats. Le contenu de la session est dense mais cela apporte beaucoup de réponses. Et il y a un support écrit, on peut y jeter ensuite un coup d'œil régulièrement.

Et celle sur l'encadrement du personnel ?

CB : On avait des lacunes sur ce thème, c'est bien d'y réfléchir. Mon mari l'a suivie car il gère l'encadrement au quotidien. Cette formation permet de voir que, parfois, avec le personnel, on ne dialogue pas très bien. Mais la formation permet de dédramatiser, l'intervenant met très à l'aise. On voit ensuite qu'on peut déléguer, qu'il faut penser à valoriser le personnel… Ca donne des idées, une façon de faire à laquelle on ne pensait pas forcément.

Quelle est votre conclusion sur ces sessions ?

CB : Elles se complètent très bien, ce qui est intéressant pour une exploitation comme la nôtre. Nous y avons passé deux jours chacun et nous ne regrettons vraiment pas, ce n'est pas du tout une perte de temps. Et puis ça tombe à une période de l'année un peu plus calme, en décembre ou janvier donc c'est adapté à nos besoins.


Actualités

Le 05.04.2017

Employeurs de saisonniers : atelier RH "autorité et management des nouvelles générations"

Lundi 24 avril de 17h à 19h à l’antenne locale CRDA de Beaufort en Vallée

Le 07.12.2016

Formation employeurs : bien recruter ses salariés saisonniers !

2 jours pour bien se préparer les 17 et 24 janvier à ANGERS