Ribanjou s'implique pour ses saisonniers

A Tiercé, la pépinière Ribanjou est l'une des premières entreprises signataires (1) de la Charte de l'emploi saisonnier agricole. Une expérimentation qui, selon son dirigeant Frédéric Lantin, « commence à porter ses fruits... »

Chaque année, de mars à mi-juillet, une demi-douzaine de saisonniers rejoint les 4 permanents de Ribanjou, en zone horticole du Rocher à Tiercé. Pour cette pépinière spécialisée dans la multiplication d'arbustes à fruits comestibles certifiés bio, la période est intense et le recours au travail saisonnier indispensable. « Sauf exception, remarque Frédéric Lantin, nous avons affaire à des personnes en recherche d'emploi et étrangères au secteur du végétal. » Comment faciliter leur intégration ? Comment les former aux savoir-faire de l'entreprise ? « Ces questions me tiennent à coeur depuis longtemps. Du coup, lorsque l'antenne Beaugeois-Vallée de la Chambre d'agriculture m'a proposé de mettre en oeuvre la Charte de l'emploi saisonnier agricole, j'ai tout de suite adhéré au projet. »

Relations humaines

Lancée en octobre, l'expérimentation a permis, après diagnostic, de formaliser des pratiques menées jusqu'alors de manière plus intuitive. « Nous avons par exemple mis en place un vrai protocole d'accueil des saisonniers, entamé la rédaction de fiches de poste... De même, nous allons améliorer l'accès à la formation pour tous. » Cette première phase porte déjà ses fruits, « avec du personnel plus à l'aise et des relations humaines plus riches ». Autre ambition : fidéliser certains saisonniers. « A cet effet, nous travaillons, avec le Pays des Vallées d'Anjou, à identifier des entreprises hors secteur agricole dont les besoins seraient complémentaires des nôtres. » Un objectif ambitieux, complexe à réaliser, mais nécessaire pour permettre aux saisonniers d'accéder à des parcours d'emploi plus durables.

(1) Dans le Pays des Vallées d'Anjou, la Charte de l'emploi saisonnier agricole est également signée par Deltaflor et le GAEC des Trois Rivières.


Je postule maintenant !

En novembre

Novembre, décembre et janvier sont des mois où l’activité saisonnière dans le Maine-et-Loire est plus réduite. Il y a donc un peu moins d’opportunités de postuler. En novembre cependant, il est encore possible de chercher des offres pour la taille de la vigne, qui ne débutera que début décembre.

Actualités

Le

Voyages et ateliers en agriculture

Vous souhaitez découvrir les métiers en agriculture, voici l'ensemble des dates pour être immergé...