Encadrer des salariés saisonniers

Témoignage de Julien HALGAND, chef d’équipe et secrétaire de la délégation unique du personnel, André Briant Jeunes Plants (St Barthélémy d’Anjou).

Je suis salarié depuis 10 ans chez André Briant Jeunes Plants, après avoir commencé par les saisons.
Je suis chef d’équipe et j’encadre au quotidien des salariés saisonniers et permanents.

Je dois m’adapter aux évolutions d’effectifs et d’organisation. On est moins de salariés permanents aujourd’hui qu’il y a 10 ans. On s’appuie donc plus sur les salariés saisonniers expérimentés, on leur confie des responsabilités. C’est vraiment facilitant de pouvoir compter sur eux.

Je dois aussi m’adapter aux salariés saisonniers que j’encadre : comme partout, c’est facile avec certains et moins avec d’autres. C’est parfois conflictuel car l’entreprise a des exigences en termes d’horaires, de qualité… et ces relations influent sur le déroulement de la saison.
Après, chacun a sa façon de manager. Les salariés saisonniers sont importants pour l’entreprise. Il faut de la confiance. Moi, je suis plus dans l’échange de façon à ce que chacun fasse au mieux pour atteindre les objectifs de manière collective.
Ce qui est incontournable par contre, c’est de bien cadrer l’organisation et les responsabilités de chacun.


Je postule maintenant !

En octobre

Avec le début de l’automne, les récoltes les plus tardives sont bien entamées (vendanges, cueillette des fruits…). Les équipes sont au travail. Pour postuler, il faut donc plutôt se tourner vers les saisons du début de l’hiver : la taille (en fruitiers ou en vigne), la récolte des endives…

Actualités

Le 31.08.2018

Voyages et ateliers en agriculture

Vous souhaitez découvrir les métiers en agriculture, voici l'ensemble des dates pour être immergé...