En octobre

Avec le début de l’automne, les récoltes les plus tardives sont bien entamées (vendanges, cueillette des fruits…). Les équipes sont au travail. Pour postuler, il faut donc plutôt se tourner vers les saisons du début de l’hiver : la taille (en fruitiers ou en vigne), la récolte des endives…

 

DERNIERE MINUTE POUR POSTULER A

 

Pépinières, rosiers, pépinières de fruitiers – arrachage – octobre à décembre

Ce travail demande une certaine force physique (selon la taille des sujets à arracher, pour certains fruitiers notamment) et une bonne résistance. Il consiste à évoluer dans les rangs en plein champ, après le passage d’une machine qui a soulevé les plants ou les scions, pour les arracher et les entreposer.

 

Taille de la vigne – décembre à mars

La taille de la vigne est une opération délicate : chaque cep est différent, et la qualité de la taille influence la production des deux années suivantes. Le tailleur doit donc être formé avant le début de la saison, c’est un salarié qualifié. Le travail consiste, selon le type de taille choisi par le viticulteur (en guyot simple, guyot double…), à couper à la bonne longueur (selon le nombre de bourgeons) les rameaux qui porteront les raisins et à supprimer les rameaux inutiles. Le travail de tirage du bois, qui consiste à retirer les rameaux coupés pour les laisser dans l’inter-rang, peut être effectué en même temps que la taille ou après. Certaines vignes sont pré-taillées à la machine, ce qui facilite le travail du tailleur (moins de bois à retirer).
Pour tailler, on utilise un sécateur assisté (pneumatique, électrique…), ce qui limite la pénibilité du travail. Le tailleur doit impérativement porter des gants de protection spécifique (gants de taille) et rester vigilant.

Retrouvez les conseils de sécurité pour la taille de vigne : https://vimeo.com/63340106undefined

 

Endives – Récolte et conditionnement – novembre à mai

Le forçage des endives s’effectue en plateaux, à l’obscurité, donc en intérieur. Les racines doivent être maintenues à une température et une humidité suffisantes. Une fois arrivée à maturité, chaque endive est prise individuellement pour être séparée de sa racine : c’est ce qu’on appelle le cassage. L’endive est ensuite soigneusement épluchée, triée puis conditionnée à la main. La récolte s’effectue quelques jours par semaine (souvent deux à trois jours). Le saisonnier est donc à temps partiel. Le travail comprend généralement également le tri et le conditionnement.

Je postule maintenant !

En octobre

Avec le début de l’automne, les récoltes les plus tardives sont bien entamées (vendanges, cueillette des fruits…). Les équipes sont au travail. Pour postuler, il faut donc plutôt se tourner vers les saisons du début de l’hiver : la taille (en fruitiers ou en vigne), la récolte des endives…

Actualités

Le 05.04.2017

Employeurs de saisonniers : atelier RH "autorité et management des nouvelles générations"

Lundi 24 avril de 17h à 19h à l’antenne locale CRDA de Beaufort en Vallée

Le 07.12.2016

Formation employeurs : bien recruter ses salariés saisonniers !

2 jours pour bien se préparer les 17 et 24 janvier à ANGERS